Les nouvelles formes d’entreprises sociales. Une opportunité pour une économie locale ?

"Nos voisins français fêtent cette année les dix ans d’un statut original d’entreprise : les sociétés coopératives d’intérêt collectif (SCIC). Ce statut se rapproche d’autres mis en place par les législateurs en divers pays d’Europe et du monde : les coopératives sociales en Italie, les coopératives de solidarité au Québec et les Community Interest Company au Royaume Uni. En Belgique, les sociétés à finalité sociale (SFS) peuvent elles aussi être comparées aux SCIC. Après une courte description des contours de ces divers statuts d’entreprise sociale et des dynamiques ayant présidé à leur création, cette analyse questionne la pertinence de ceux-ci dans le contexte de crises multiples que nous connaissons. Trois apports semblent pouvoir être identifiés : le multisociétariat, le processus de décision démocratique et le rapport particulier au territoire. Deux autres questions y sont abordées : des statuts à la pratique, quels sont les potentiels et les limites de ces « nouvelles » formes d’entreprises sociales ? En quoi ces statuts, et particulièrement celui de la SCIC française, peuvent-ils interroger celui de la SFS ?"

Quentin Mortier, "Les nouvelles formes d’entreprises sociales. Une opportunité pour une économie locale ?", SAW-B Analyse, 2012.

http://www.saw-b.be/spip/IMG/pdf/a1205nouvelles_formes_entreprises_sociales.pdf

Copyright PAP SCIC © 2014. Tous les droits sont reserves.