Comité de pilotage du 15 janvier 2015

La 3ème réunion du comité de pilotage du PICRI PAP SCIC s’est tenue jeudi 15 janvier 2015, au sein des locaux de l’IAE Gustave Eiffel à Créteil.

Ce rendez vous semestriel est l’occasion de revenir sur les avancées du terrain et recueillir le retour des partenaires.

Ce moment d’échange a débuté par la présentation des résultats de la SCIC Habitats solidaires. Il s’agissait de l’analyse de l’innovation sociale du point de vue de la stratégie de l’entreprise, s’en est suivie la présentation des premiers résultats d’ATLA. Ce terrain a été analysé sous le prisme de l’intrapreneuriat en se basant sur la grille de Hirschman.

 

A la lumière de ces présentations le débat s’est ouvert avec les partenaires participant à la réunion, pour sortir sur des éléments à creuser concernant l’ensemble des SCIC :

  • La question du système alternatif inhérente au statut de la SCIC : où se situe cette alternative ? Ainsi dans le cadre du PICRI, il faut pouvoir la qualifier et être en mesure de généraliser à l’ensemble des SCIC. Quel est le coût de ce choix?
  • La SCIC est un statut qui facilite l’adaptation, internalise la complexité et prétend la réguler, qu’est ce qui est facilité par ce statut et a contrario qu’est ce qui est freiné ?
  • Le multi-sociétariat est propre à la SCIC : quel effet a-t-il sur le management de l’innovation sociale ?

Dans un deuxième temps, la technique du méta plan a été utilisée pour co-construire le savoir sur les thèmes émergents du terrain.

A partir de deux stimulus : Gestion démocratique et Pouvoir public, il a été possible de ressortir avec plusieurs questionnements, notamment :

  • La pertinence dans le cadre du PICRI d’interroger la relation entre les pouvoirs publics et les SCIC ;
  • La possibilité de qualifier la nature des interactions en lien avec les postures et les forces institutionnelles en présence selon le contexte socio-politique ;
  • Le rôle du management pour instaurer une gestion démocratique au sein des SCIC.

Copyright PAP SCIC © 2014. Tous les droits sont reserves.